Françoise PECH

Titulaire du diplôme universitaire d’études approfondies en musicologie, Françoise Pech         s ‘est formée à la direction de choeur auprès de Stéphane Caillat et Philippe Caillard. A la Schola Cantorum de Paris, elle obtient des récompenses en classes d’écriture, analyse et histoire de la musique. Elève de la classe d’orgue de Jean Bonfils et de Jean Langlais, elle termine son cursus instrumental en 1976 auprès d’André Fleury, auquel elle consacre son sujet de maîtrise en proposant une analyse détaillée de ses oeuvres et de sa carrière d’organiste à l’église Saint-Eustache. Témoignage incontournable de la vie artistique de la fin du XXème siècle, ce travail sera publié dans la « revue de l’Orgue ». Françoise Pech est vice-présidente de l’ « association André Fleury ».

Parallèlement à ses activités musicales professionnelles, elle se consacre à l’épanouissement du chant choral. Très impliquée dans la direction de choeurs, elle est à l’origine de plusieurs ensembles. En 1972, elle fonde à Paris l’ensemble vocal Schola Nova, composé d’étudiants de l’université de la Sorbonne, qui se consacre plus particulièrement au répertoire de la musique française du début du XXème siècle. En 1978, elle prend la direction de la chorale A Coeur Joie « la Cavatine » de Sainte-Geneviève-des-Bois, en Essonne, crée en 1982 le choeur « A Contretemps » actuellement basé à Draveil, puis en 2006 l’ensemble vocal « Tempus ».

Directrice du conservatoire de Draveil puis de celui d’Orly avant d’être  directrice des affaires culturelles de la ville d’Orly, elle fonde un festival de chant choral « Orly chante » et assure la direction artistique des « concerts de Saint-Germain ».

Membre du conseil d’administration de la SFCC – Société Française des Chefs de Chœurs – elle est administratrice et conseillère artistique de l’association «  La Locomotive des Arts » dont les objectifs sont orientés vers l’accompagnement et la production de jeunes talents musicaux nationaux.

Séduite par des projets originaux, elle n’hésite pas à répondre aux invitations du choeur de Guadeloupe à Pointe-à-Pitre, aux projets d’oratorios à Paris-Bercy ou au Palais des congrès de Paris. Le travail en collaboration avec différents orchestres, dont l’orchestre I Strumenti ou l’Ensemble orchestral Stringendo, lui permet de se confronter à un répertoire contemporain avec des oeuvres de Régis Campo, Thierry Escaich, E.Rautavaara ou Raoul Lay.

Son répertoire de prédilection reste la musique sacrée du XVIème au XXIème siècle, qu’elle aborde avec la même exigence au sein du choeur A Contretemps, de l’ensemble vocal Tempus ou en partenariat avec différents choeurs d’Île-de-France.

Depuis novembre 2016 elle a repris la direction de l’ensemble choral Charles Migot à Cachan.

 

Enregistrer

Ce contenu a été publié dans Informations générales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.